Informations

Qu'y a-t-il à l'intérieur du corps des mâles dans l'espace où les femelles ont les ovaires et l'utérus ?


Le pénis et le scrotum masculins sont des extrémités externes, tandis que les organes sexuels féminins sont placés "à l'intérieur" du corps. Donc, comme les femelles ont la vessie, le rectum, d'autres trucs comme les mâles. Cela signifie-t-il que les femelles dans l'ensemble ont un plus grand volume d'organes ? Est-ce pour cela que les femmes ont des hanches plus larges ? Parce que le pénis et le scrotum masculins sont des appendices extral comme les seins féminins.

Toute bonne animation, vidéos, références sont les bienvenues. Toutes les raisons expliquant comment ces changements se sont produits d'un point de vue évolutif sont toutes des informations supplémentaires que j'aimerais beaucoup.


Des hanches plus larges chez les femmes ne sont pas contribuées en raison de grand volume d'organes.

L'élargissement des os de la hanche se produit comme une caractéristique du processus pubertaire féminin, et les œstrogènes (les hormones sexuelles écrasantes chez les femmes) provoquent un élargissement du bassin en tant que pièce de séparation sexuelle. Par conséquent, les femmes ont pour la plupart des hanches plus étendues, ce qui permet le travail.

Cependant, j'ai trouvé cet article de International Business Times qui indique >>

Les femmes n'ont pas développé de bassin plus large malgré qu'il soit difficile et dangereux d'accoucher - pourtant, elles peuvent avoir développé certaines caractéristiques physiques qui aident pendant le travail.

Barbara Fischer, de l'Université d'Oslo, a trouvé un lien entre la forme du bassin et la statue et la circonférence de la tête du bébé et de la mère.

Il n'y avait cependant pas de preuves suffisantes pour étayer cet article, mais c'est une approche assez intéressante par ailleurs.

Les mâles n'ont pas besoin d'avoir d'organes supplémentaires, mais les femelles ont juste plus d'espace dans la région du bassin. Cet espace peut être lié à l'idée d'un utérus en expansion pour contenir le fœtus pendant la gestation, comme mentionné par @BryanKrause.


presque rien, les mâles ont des bassins plus étroits. La prostate, la vésicule séminale et l'ancrage basal du pénis prennent de la place.


Système de reproduction humaine

La reproduction est un processus important pour la poursuite du cycle de vie sur la planète Terre. Nous sommes différents des plantes, et c'est pourquoi notre mode de reproduction est aussi très différent des plantes. Aujourd'hui, dans ce blog, je vais discuter de la reproduction humaine et des organes reproducteurs qui y sont impliqués. Ce blog sera informatif pour les étudiants, et vous pourrez avoir une bonne compréhension du sujet après l'avoir lu. Jetons un coup d'œil aux sujets que vous allez lire dans ce blog aujourd'hui :

  • La reproduction humaine et en quoi elle diffère des autres types de reproduction
  • Comment fonctionne le système reproducteur masculin ?
  • Comment fonctionne le système reproducteur féminin ?
  • Processus importants qui ont lieu tout au long de la reproduction humaine

Vous lirez sur ces sujets aujourd'hui ci-dessous dans ce blog. Pour plus d'aide, vous pouvez prendre aide au devoir des experts afin d'obtenir de bonnes notes dans les universitaires.

La reproduction humaine et en quoi elle diffère des autres types de reproduction

Il existe deux types de reproduction, l'une est asexuée et l'autre est sexuelle. Dans la reproduction asexuée, la progéniture est produite par un seul organisme. La reproduction asexuée n'inclut pas la fusion des gamètes mâles et femelles. La progéniture produite par reproduction asexuée n'hérite des gènes que d'un parent. De plus, le nombre de chromosomes reste le même dans la reproduction asexuée. La reproduction asexuée a lieu chez les organismes unicellulaires.

Venons-en maintenant à la reproduction sexuée, elle est complètement différente de la précédente. Ici, le mâle et la femelle entrent en contact sexuel pour produire une progéniture. La reproduction humaine se fait par reproduction sexuée. Dans cette forme de reproduction, les gamètes mâles et femelles s'unissent. La fécondation de deux gamètes forme un zygote unicellulaire. Le zygote détient le matériel génétique des deux parents. Tous les eucaryotes, comme les animaux et les humains, produisent une progéniture par reproduction sexuée.

Pour la Poursuite de la vie de l'homme, la reproduction est un processus essentiel. Elle permet la naissance d'un nouvel individu, en quelque sorte une nouvelle vie prend place par la reproduction. Les deux sexes ont deux structures de reproduction différentes. Les organes reproducteurs mâles et femelles sont structurés de telle sorte que lorsqu'ils fonctionnent ensemble, ils réalisent une fécondation interne.

Les étudiants qui suivent un cours de biologie ou dans la filière médicale peuvent suivre aide aux devoirs en ligne pour mieux comprendre la reproduction humaine en détail.

Comment fonctionne le système reproducteur masculin

Système reproductif masculin

Les humains choisissent de se reproduire, et c'est un processus biologique. Dans la reproduction humaine, la progéniture produit par la fécondation interne de spermatozoïdes et d'ovules à l'intérieur du corps d'une femme. À cette fin, les hommes et les femmes disposent d'un ensemble d'organes qui travaillent ensemble pour remplir cette fonction de production d'un nouveau bébé.

Le système reproducteur masculin fonctionne en produisant, en stockant et en libérant des cellules sexuelles également appelées spermatozoïdes. Le système reproducteur masculin se compose des parties suivantes avec des fonctions spécifiques :

Parties reproductrices mâles externes

Certaines parties reproductrices mâles sont situées à l'extérieur de la cavité abdominale de l'homme. Ces parties sont le pénis, le scrotum, les testicules. Lisons à leur sujet en détail.

Pénis: Pénis une partie reproductrice masculine dans le but d'avoir des rapports sexuels et d'uriner. Le pénis se compose de trois parties, la racine, la tige et le gland. Le gland est la tête du pénis, il est en forme de cône et recouvert d'une couche lâche de peau appelée prépuce. L'ouverture de l'urètre est située à l'extrémité du gland du pénis. Il aide au transport du sperme et de l'urine. Il y a des terminaisons nerveuses sensibles présentes au niveau du pénis.

Le pénis est de forme cylindrique et se compose de trois chambres situées à l'intérieur. Les chambres du pénis sont constituées de tissu érectile spongieux qui contient des milliers de vaisseaux sanguins. Lorsque l'homme est excité sexuellement, les vaisseaux sanguins dans les tissus se remplissent de sang et le pénis devient rigide et érigé. Cela facilite le processus des rapports sexuels entre hommes et femmes. Le sperme transporte les spermatozoïdes transférés du pénis aux organes reproducteurs féminins pendant l'état d'excitation d'un homme.

Scrotum: C'est un sac de peau lâche qui pend juste derrière le pénis. Le scrotum est constitué de testicules et de nombreux nerfs et vaisseaux sanguins. Le scrotum agit comme un système de contrôle de la température des testicules. Pour le développement des spermatozoïdes, la température des testicules doit être légèrement inférieure à la température du corps. Plusieurs muscles du scrotum aident à maintenir la température des testicules.

Testicules : Ils sont de forme ovale et fixés à l'extrémité par un cordon spermatique. Presque tous les hommes ont deux testicules. La testostérone (une hormone sexuelle masculine) est produite dans les testicules. La testostérone est responsable de la production de spermatozoïdes chez les hommes. Il y a des masses de tubes enroulés à l'intérieur des testicules appelés tubes séminifères. Ces tubules aident à produire des spermatozoïdes grâce au processus connu sous le nom de spermatogenèse.

Epididyme : C'est un tube enroulé à l'arrière des testicules. Il aide au transport et au stockage des spermatozoïdes des testicules. L'épididyme joue un rôle important dans la maturation des spermatozoïdes. Les spermatozoïdes produits initialement n'ayant pas la capacité de fécondation mais l'épididyme mûrit le sperme et le rend capable de fécondation.

Organes du système reproducteur masculin interne

Les organes internes d'un système reproducteur masculin sont également appelés organes accessoires. Ci-dessous, vous pouvez lire à leur sujet de manière détaillée.

Canal déférent: c'est un long tube composé de muscles. Il est relié de l'épididyme à la cavité pelvienne qui se trouve derrière la vessie. Le sperme mature est transféré par le canal déférent dans l'urètre lorsqu'il y a un besoin d'éjaculation.

Conduits éjaculateurs: La fusion du canal déférent et des vésicules séminales conduit à la formation des canaux éjaculateurs. Il se termine dans l'urètre.

Urètre: il transporte l'urine de la vessie vers l'extérieur du corps. C'est une structure en forme de tube. Il aide également à l'éjaculation des spermatozoïdes avec le sperme pendant les rapports sexuels. Le flux d'urine est bloqué pendant l'érection du pénis. À ce moment-là, seul le sperme est éjaculé par l'urètre.

Les vésicules séminales: c'est une structure en forme de sac attachée au canal déférent à la base de la vessie. Il produit du fructose qui fournit de l'énergie aux spermatozoïdes et contribue également à la motilité des spermatozoïdes. Les vésicules séminales produisent la quantité maximale de liquide pour l'éjaculation.

Prostate: Il est situé sous la vessie devant le rectum. C'est une structure de la taille d'une noix. Cette glande aide à fournir un peu plus de liquide à l'éjaculation. Il aide à nourrir le sperme.

Glandes bulbo-urétrales: Cette glande est aussi appelée glande de Cowper. Il est de la taille d'un pois. Ils sont présents juste en dessous des glandes prostatiques. Cowper sécrète un fluide glissant qui aide à réduire le niveau d'acide de l'urètre et le lubrifie. L'acide pourrait être dû à la présence de traces d'urine dans l'urètre.

Comment fonctionne le système reproducteur féminin ?

Le système reproducteur féminin remplit plusieurs fonctions. Dans cette section, vous verrez comment fonctionne le système reproducteur féminin. Les ovaires des femelles produisent des œufs, appelés ovules. Ces ovules vont ensuite dans la trompe de Fallope. Dans la trompe de Fallope, un processus important de la reproduction humaine qui est la fécondation a lieu. Le processus de fécondation a lieu à l'aide de spermatozoïdes. Lorsque l'ovule est fécondé, il se déplace vers l'utérus. Ici, la muqueuse utérine est épaissie en raison de la fonction hormonale chez la femme. Après cela, l'ovule fécondé reçoit l'implant dans la paroi épaissie de l'utérus et se développe davantage. Si l'ovule ne parvient pas à insérer l'implant dans la paroi, la muqueuse utérine se détache sous forme de flux menstruel. Le système reproducteur féminin est responsable de la production des hormones sexuelles féminines, c'est-à-dire l'œstrogène et la progestérone.

La ménopause est une étape où le système reproducteur féminin arrête la production d'hormones féminines. Cela conduit au cycle menstruel irrégulier, puis il s'arrête enfin. Apprenons en détail les parties reproductrices féminines dans la section à venir pour en savoir plus sur le processus de reproduction humaine.

Parties du système reproducteur féminin

Tout comme l'anatomie masculine, l'anatomie reproductive féminine comprend également des structures externes et internes.

Le travail de la structure externe de l'anatomie féminine est de permettre aux spermatozoïdes d'entrer facilement dans le corps et de protéger les organes génitaux internes des infections.

Voici les structures externes qui composent le système reproducteur féminin :

  • Grandes lèvres: On l'appelle aussi grandes lèvres. Ils sont fermés et protègent les autres organes externes de l'appareil reproducteur. Au moment de la puberté, la croissance des cheveux se produit sur les grandes lèvres. Cette partie contient également des glandes sudoripares et des glandes sécrétrices d'huile.
  • Petites lèvres: il est connu sous le nom de petites lèvres et est de différentes formes et tailles. Il vient après les grandes lèvres à l'intérieur de celui-ci. Les petites lèvres sont situées à l'entrée du vagin. Le vagin relie l'utérus au corps extérieur. L'urètre est également situé dans la même zone. L'urètre est un tube qui aide à l'écoulement de l'urine à l'extérieur du corps. La peau des petites lèvres est très délicate et peut enfler.
  • Les glandes de Bartholin: Ces glandes sont responsables du liquide semblable à du mucus et sont situées à l'orifice vaginal.
  • Clitoris: Le clitoris est la zone présente à la jonction des grandes lèvres et des petites lèvres. Il est couvert de prépuce. Le clitoris est une zone sensible et joue un rôle de stimulation.

Après avoir lu sur les structures externes du système reproducteur féminin, apprenons-en davantage sur la structure interne du système reproducteur féminin.

Organes reproducteurs internes du système reproducteur féminin

  • Vagin: Comme indiqué précédemment, il s'agit d'un canal reliant le col de l'utérus à la partie inférieure de l'utérus. Cette partie est également appelée canal de naissance.
  • Utérus (utérus): Cet organe est en forme de poire et aussi un endroit où grandit un fœtus. L'utérus est divisé en col de l'utérus et en corps. Corpus est responsable de la tenue du bébé au stade de développement. Il se dilate et offre une adhérence en tenant le bébé. Le flux du cycle menstruel et du sperme passe également par un canal du col de l'utérus.
  • Ovaires: Ils sont de forme ovale et sont situés dans les deux côtés de l'utérus. Les ovaires sont responsables de la production d'ovules et de la sécrétion d'hormones.
  • Trompes de Fallope: Ce sont des canaux étroits attachés à la partie supérieure de l'utérus. Ils aident au transfert des ovules des ovaires à l'utérus. Le processus de fécondation se déroule dans les trompes de Fallope.

Processus importants qui ont lieu tout au long de la reproduction humaine

Gamétogenèse: C'est un processus qui implique le développement et la production de spermatozoïdes et d'ovules qui sont nécessaires à la nouvelle progéniture. Un gamète est un terme utilisé pour les cellules mâles et les cellules femelles. Les deux gamètes fusionnent pour former le zygote à l'intérieur des organes reproducteurs féminins.

Spermatogenèse : C'est la formation des spermatozoïdes dans les testicules du corps masculin. Les testicules sont constitués de tubes enroulés appelés tubes séminifères. La production de spermatozoïdes a lieu à l'intérieur de ces tubules. Il existe des cellules appelées cellules de Sertoli. Ils aident à nourrir les spermatozoïdes au stade initial. Il fournit la nutrition aux cellules.

Oogenèse : C'est un processus qui se produit à l'intérieur du système reproducteur féminin. C'est un processus qui implique la croissance de l'ovule dans l'ovule, un ovule mûr. Ce processus commence avant la naissance du fœtus féminin et pendant la période d'ovulation, il y a environ 40 000 ovules.

Fertilisation: C'est un processus qui initie la fusion des gamètes mâles et femelles. C'est l'une des fonctions les plus importantes de la reproduction humaine. Cela aide à la formation d'une nouvelle forme de vie.

Vous pouvez accéder rapidement à l'aide aux devoirs en ligne pour en savoir plus sur ces sujets en détail. Les fournisseurs d'aide aux devoirs ont une connaissance et une expérience immenses pour aider les étudiants dans leurs études. Il n'y a rien de mal à se faire aider par des experts. Cela vous aidera à dissiper les doutes et à améliorer votre compréhension d'un sujet spécifique. De plus, vous pouvez vous concentrer davantage sur les examens en économisant votre temps précieux.

En approchant de la fin de ce blog, je voudrais le conclure en faisant un bref rappel des choses dont nous avons discuté. Le blog est un article détaillé sur la reproduction humaine et les différentes parties impliquées. La reproduction est un processus biologique dans lequel une nouvelle forme de vie a lieu à l'aide de divers processus hormonaux internes. Les humains sont les mammifères, par conséquent, préfèrent choisir une forme interne de fertilisation. Dans cette forme de fécondation, le sperme et l'ovule fusionnent à l'intérieur du corps féminin. Pour que la fécondation ait lieu, le corps masculin et féminin doit travailler ensemble afin d'obtenir le résultat souhaité.

Les deux sexes ont divers organes qui ont leurs fonctions respectives. Le travail de la partie reproductrice masculine est la production, le stockage et la libération de spermatozoïdes. Le travail de l'organe reproducteur féminin est de produire un ovule, permettant la fusion du sperme avec l'ovule connue sous le nom de fécondation et donnant éventuellement naissance à une nouvelle vie. Tout ce processus de production d'une progéniture prend neuf mois.

Durant ces neuf mois, un corps féminin subit de nombreux changements physiques et psychologiques. Pour en savoir plus sur la reproduction humaine, prenez aide aux devoirs en ligne des connaisseurs. Vous obtiendrez des connaissances approfondies sur tout le processus.

J'espère que vous aimez le blog. Veuillez fournir vos commentaires afin que je puisse vous aider davantage avec des informations précieuses à l'avenir.

Qui sommes-nous et que faisons-nous

Nous sommes allassignmenthelp.com. L'un des meilleurs et des meilleurs fournisseurs de services d'aide en ligne en Australie. Nous travaillons afin d'aider les étudiants à obtenir les meilleurs résultats académiques. Notre objectif n'est pas de gagner beaucoup d'argent mais d'apporter de l'aide à tous ceux qui sont dans le besoin. Nous fournissons de l'aide partout dans le monde. De nombreux étudiants viennent nous voir à la recherche de devoirs sur divers sujets et sujets.

Nous avons un vivier d'écrivains extrêmement talentueux. Ils ont fait un doctorat dans leur domaine respectif et ont une immense expérience dans la fourniture de travaux de recherche approfondis en un temps record. Vous pouvez vous fier entièrement à nos missions car elles sont réalisées par des experts. Nous fournissons une aide aux devoirs dans presque toutes les matières. Il existe également divers avantages dont vous pouvez profiter avec la mission. Voyons les avantages que vous obtiendrez de nous :

  • Remise en argent et remises importantes : sur toutes vos missions, vous pouvez obtenir des remises incroyables et une remise en argent garantie.
  • Travail sans plagiat : Toutes vos missions seront réalisées par des experts. Ils effectueront des recherches approfondies et vous fourniront ensuite la mission finale ainsi qu'un rapport de plagiat. Vous ne trouverez aucun travail de copier-coller de notre part.
  • Payless get more: Nos services sont pour le bien-être des étudiants. Par conséquent, nous avons maintenu les prix très bas afin que tout le monde puisse nous aider.
  • Politique de remboursement : si vous rencontrez un problème avec notre travail de mission ou du plagiat dans notre travail, nous sommes prêts à vous rembourser votre argent et à vous fournir une nouvelle mission.

Il y a beaucoup plus d'avantages dont vous pouvez profiter lorsque vous prenez aide au devoir de notre part. Merci pour la lecture.


Embryologie

Le ligament large se forme après que les canaux de Mullerian se rejoignent au cours du développement. La fusion de ces canaux conduit au développement des organes pelviens féminins. Au cours de ce processus, 2 couches de péritoine se rejoignent en enveloppant les organes pelviens, qui sont alors connus sous le nom de ligament large.

Les ligaments ronds sont des restes du gubernaculum, qui se forme au cours du développement. Chez les mâles, le gubernaculum guide les testicules à travers le canal inguinal dans le scrotum. Chez les femmes, les restes sont appelés les ligaments ronds de l'utérus. Ils se connectent aux cornes antérieures de l'utérus et se déplacent en avant dans le bassin jusqu'aux anneaux inguinaux profonds où ils se déplacent à travers le canal inguinal et se fixent aux grandes lèvres. Les ligaments ronds aident à maintenir l'utérus dans une position antéversée, fléchie vers l'avant sur la vessie. L'utérus est antéverti chez la majorité des femmes. Cependant, l'angle et la position de l'utérus sont très variables. Pendant la grossesse, lorsque l'utérus se dilate et sort du bassin, les ligaments ronds peuvent être étirés, ce qui provoque une gêne chez certaines femmes.


Vagin

Le vagin est l'appareil reproducteur féminin et a deux fonctions principales : les rapports sexuels et l'accouchement.

Objectifs d'apprentissage

Décrire le vagin et ses fonctions

Points clés à retenir

Points clés

  • Le vagin est situé entre le col de l'utérus et les organes génitaux externes, principalement la vulve.
  • Bien qu'il existe une grande variation anatomique, la longueur du vagin non excité d'une femme en âge de procréer est d'environ 6 à 7,5 cm (2,5 à 3 pouces) à travers la paroi antérieure (avant) et 9 cm (3,5 pouces) de long à travers la paroi postérieure (arrière).
  • Pendant l'excitation sexuelle, le vagin se dilate à la fois en longueur et en largeur.
  • Une série de crêtes produites par le pliage de la paroi du tiers externe du vagin est appelée les rugae vaginales.
  • La lubrification vaginale est assurée par les glandes de Bartholin à proximité de l'orifice vaginal et du col de l'utérus.
  • L'hymen est une membrane de tissu qui entoure ou recouvre partiellement l'orifice vaginal externe.

Mots clés

  • vulve: L'ouverture vaginale vers l'utérus.
  • clitoris: Un petit organe érectile sensible et allongé à la partie antérieure de la vulve chez les mammifères femelles, homologue du pénis.
  • Glandes de Skene: Glandes situées sur la paroi antérieure du vagin, autour de l'extrémité inférieure de l'urètre, qui se drainent dans l'urètre et près de l'orifice urétral. Ceux-ci peuvent être proches ou faire partie du point G.
  • vagin: Un tube fibromusculaire qui est l'organe sexuel féminin et a deux fonctions principales, les rapports sexuels et l'accouchement.

Le vagin, un organe sexuel féminin, est un tube fibromusculaire qui a deux fonctions principales : les rapports sexuels et l'accouchement. Chez l'homme, ce passage mène de l'ouverture de la vulve à l'utérus, mais le tractus vaginal se termine au col de l'utérus.

Anatomie du vagin

Vagin: Le vagin est l'organe reproducteur féminin interne le plus immédiat. Ce diagramme indique également les ovaires, l'utérus et le col de l'utérus.

L'ouverture vaginale est beaucoup plus grande que l'ouverture urétrale. Pendant l'excitation, le vagin devient humide pour faciliter l'entrée du pénis. La texture interne du vagin crée une friction pour le pénis pendant les rapports sexuels.

L'ouverture vaginale est à l'extrémité caudale de la vulve derrière l'ouverture de l'urètre. Le quart supérieur du vagin est séparé du rectum par la poche recto-utérine. Le vagin et l'intérieur de la vulve sont de couleur rose rougeâtre, tout comme la plupart des muqueuses internes saines chez les mammifères. Une série de crêtes produites par le pliage de la paroi du tiers externe du vagin est appelée les rugae vaginales. Ces crêtes épithéliales transversales fournissent au vagin une surface accrue pour l'extension et l'étirement.

La lubrification vaginale est assurée par les glandes de Bartholin à proximité de l'orifice vaginal et du col de l'utérus. La membrane de la paroi vaginale produit également de l'humidité, bien qu'elle ne contienne aucune glande. Avant et pendant l'ovulation, les glandes à mucus du col de l'utérus sécrètent différentes variations de mucus, ce qui fournit un environnement alcalin dans le canal vaginal favorable à la survie des spermatozoïdes.

L'hymen est une membrane de tissu qui entoure ou recouvre partiellement l'orifice vaginal externe. Le tissu peut être rompu ou non par pénétration vaginale. Elle peut également être rompue lors d'un accouchement, d'un examen pelvien, d'une blessure ou d'un sport. L'absence d'hymen peut ne pas indiquer une activité sexuelle antérieure. De même, sa présence peut ne pas indiquer un manque d'activité sexuelle antérieure.

Fonction du vagin

Les fonctions principales du vagin sont l'excitation sexuelle et les rapports sexuels ainsi que l'accouchement.

L'excitation sexuelle et les rapports sexuels

La concentration des terminaisons nerveuses près de l'entrée du vagin d'une femme (le tiers inférieur) peut procurer une sensation agréable pendant l'activité sexuelle lorsqu'elle est stimulée. Quatre-vingt-dix pour cent des terminaisons nerveuses du vagin se trouvent dans cette zone. Cependant, le vagin dans son ensemble a des terminaisons nerveuses insuffisantes pour la stimulation sexuelle et l'orgasme. Ce manque de terminaisons nerveuses rend l'accouchement beaucoup moins douloureux.

La recherche indique que le tissu clitoridien s'étend considérablement dans la vulve et le vagin. Pendant l'excitation sexuelle, et en particulier la stimulation clitoridienne, les parois vaginales se lubrifient pour réduire les frictions causées par l'activité sexuelle. Avec l'excitation, le vagin s'allonge rapidement jusqu'à une moyenne d'environ 10 cm (4 po) et peut continuer à s'allonger en réponse à la pression. Au fur et à mesure que la femme est pleinement excitée, le vagin se contracte (se dilate en longueur et en largeur), tandis que le col de l'utérus se rétracte. Les parois du vagin sont composées de plis élastiques mous de membrane muqueuse qui s'étirent ou se contractent (avec le soutien des muscles pelviens) jusqu'à la taille du pénis inséré ou d'un autre objet, stimulant le pénis et aidant l'homme à ressentir l'orgasme et l'éjaculation, ainsi permettant la fécondation.

Une zone érogène communément appelée le point G (également connue sous le nom de point de Gräfenberg) est située sur la paroi antérieure du vagin, à environ cinq centimètres de l'entrée. Certaines femmes éprouvent un plaisir intense si le point G est stimulé de manière appropriée pendant l'activité sexuelle. Un orgasme du point G peut être responsable de l'éjaculation féminine, amenant certains médecins et chercheurs à croire que le plaisir du point G provient des glandes de Skene, un homologue féminin de la prostate, plutôt que d'un point particulier de la paroi vaginale. D'autres chercheurs considèrent que la connexion entre les glandes de Skene et le point G est faible. Ils soutiennent que les glandes de Skene ne semblent pas avoir de récepteurs pour la stimulation tactile et qu'il n'y a aucune preuve directe de leur implication. L'existence du point G en tant que structure distincte est toujours contestée, car son emplacement peut varier d'une femme à l'autre et est parfois inexistant.

Le vagin et l'accouchement

Le vagin fournit le canal pour livrer le bébé de l'utérus à sa vie indépendante en dehors du corps de la mère. Lors de l'accouchement, l'élasticité du vagin lui permet de s'étirer jusqu'à plusieurs fois son diamètre normal. Le vagin est souvent appelé canal de naissance dans le contexte de la grossesse et de l'accouchement.


Quels organes se développent dans la cavité péritonéale ?

Il y a plusieurs organes à l'intérieur de votre cavité abdominale. Une fine membrane ou un tissu ressemblant à de la peau
couvre ces organes pour la protection. La membrane est appelée péritoine, qui est la membrane séreuse chargée de soutenir les organes abdominaux. La membrane sert également de conduit pour le sang, les nerfs et les vaisseaux lymphatiques de vos organes abdominaux. Certains organes se trouvent dans la couche interne du péritoine et sont collectivement appelés organes intrapéritonéaux. Continuez votre lecture pour en savoir plus sur ces organes et leurs fonctions dans les couches du péritoine.

Péritoine

Il peut sembler que le seul but de la membrane péritoine est de fournir un soutien et une protection à vos organes abdominaux. Ce n'est pourtant pas le cas. La membrane sécrète du liquide séreux, une substance visqueuse qui remplit votre cavité abdominale et fournit aux organes un environnement parfait rempli de protéines et de nutriments. Le fluide fonctionne également comme un lubrifiant et permet aux organes internes de bouger un peu. La membrane a également une couche de tissu conjonctif, y compris les nerfs et les vaisseaux sanguins, pour soutenir les organes abdominaux.

Organes intrapéritonéaux

Il existe trois cavités chez les mammifères : la cavité pleurale, péricardique et péritonéale. La cavité péritonéale peut être divisée en deux sacs distincts. Il y a un plus grand sac qui se compose de deux compartiments séparés appelés compartiment infracolique et supracolique. Ces deux compartiments contiennent divers organes.

Plusieurs organes se développent à l'intérieur de votre cavité péritonéale. Ces organes comprennent le estomac, iléon, jéjunum, côlon transverse, appendice, côlon sigmoïde, les cinq premiers centimètres du duodénum et le tiers supérieur du rectum. D'autres organes de ce type comprennent rate, le foie et la queue du pancréas.

Fait intéressant, vous remarquerez une différence dans les organes intrapéritonéaux des femmes et des hommes. Chez les mâles, la cavité péritonéale est fermée, mais ce n'est pas le cas chez les femelles car leur cavité péritonéale est ouverte et communique avec leurs organes reproducteurs. Les oviductes facilitent cette communication. C'est pour cette raison que l'utérus, les ovaires, les trompes de Fallope et les vaisseaux sanguins gonadiques se trouvent tous dans l'intrapéritoine.

Il est important de comprendre la différence entre l'espace intrapéritonéal et la cavité abdominale. L'espace intrapéritonéal se trouve dans la cavité abdominale mais est entouré de péritoine. Les reins en sont un bon exemple : ils sont à l'intérieur de votre cavité abdominale mais sont situés à l'extérieur du péritoine.

La cavité péritonéale libère un liquide de couleur jaune et réduit la friction entre les organes péritonéaux. Le liquide contient également des anticorps, des leucocytes et plusieurs autres substances. La quantité de liquide peut augmenter dans plusieurs maladies telles que la cirrhose du foie. Parfois, vous pouvez avoir une accumulation excessive de liquide péritonéal qui conduit à une condition appelée ascite. Le cancer peut également affecter votre cavité péritonéale et la condition est appelée mésothéliome péritonéal. Il s'agit d'une maladie rare qui ne présente généralement aucun symptôme, à moins que la tumeur n'ait augmenté de taille, ce qui peut produire des symptômes tels que des mictions fréquentes, des nausées, des douleurs abdominales, de la constipation et une prise ou une perte de poids inexpliquée.

Autres organes péritonéaux

Comme déjà mentionné, plusieurs organes se développent dans la cavité péritonéale et sont appelés organes intrapéritonéaux. Cependant, certains organes se développent également à l'extérieur de la cavité et sont donc appelés organes rétropéritonéaux. Ces structures comprennent le reste du côlon ascendant, le duodénum, ​​le tiers moyen de votre rectum, le côlon descendant et le reste du pancréas. Certains organes situés dans cet espace sont les reins, les uretères proximaux, les glandes surrénales et les vaisseaux rénaux. Vous pouvez également voir des organes situés juste en dessous de l'espace péritonéal et ils se trouvent dans l'espace sous-péritonéal et comprennent la vessie ainsi que le tiers inférieur de votre rectum.

Vous devez comprendre que plusieurs structures à l'intérieur de l'espace intrapéritonéal sont capables de se déplacer, mais que celles de l'espace rétropéritonéal sont relativement fixes. Il existe également une rétropéritonéale primaire et secondaire, et les reins sont une rétropéritonéale primaire, tandis que le duodénum est une rétropéritonéale secondaire.

Organes intrapéritonéaux Mnémonique

Pour mémoriser tous les organes, souvenez-vous simplement de SALTD SPRSS (vous pourriez probablement le prononcer comme &ldquoSalted Spurss&rdquo):


Follicules ovariens

L'ovaire se compose de deux couches principales, appelées la moelle ovarienne (la couche interne) et le cortex ovarien (la couche externe). L'ovaire contient également des vaisseaux sanguins et lymphatiques. Le cortex ovarien se compose principalement des unités fonctionnelles des ovaires, appelées Follicule ovariens . Les follicules sont des nids de cellules épithéliales, dans chacun desquels se trouve un ovule. La microphotographie de la figure 18.6.5 montre un follicule ovarien et l'ovule en développement à l'intérieur. Si un ovule et un follicule complètent la maturation, le follicule se rompt et l'ovule est libéré de l'ovaire. Cet événement s'appelle l'ovulation.

Figure 18.6.5 Un ovule dans son nid de cellules folliculaires à l'intérieur d'un ovaire.


Grossesse : Informations générales

Publié sous Guides de santé. Mis à jour le 27 juin 2019.
+Contenu connexe

Dois-je m'inquiéter de tomber enceinte si j'ai des contacts sexuels ?

OUI. Vous devriez craindre de tomber enceinte si vous avez des contacts sexuels et que vous n'utilisez pas de préservatifs ou de contraception. à chaque fois vous avez des relations sexuelles.

Puis-je tomber enceinte pendant mes règles ?

OUI. Vous pouvez tomber enceinte même lorsque vous avez vos règles ou à chaque fois que vous avez des saignements vaginaux. Par exemple, une femme peut avoir des saignements vaginaux lorsqu'elle ovule. Il est possible de tomber enceinte chaque fois que vous avez des relations sexuelles vaginales, il est donc important d'utiliser une contraception CHAQUE fois que vous avez des relations sexuelles.

Les femelles ont des œufs, les mâles ont des spermatozoïdes : Les femelles ont deux petits ovaires en forme de raisin à l'intérieur de leur ventre de chaque côté de l'utérus. Vous êtes né avec des ovaires et ils sont remplis de centaines de milliers d'ovules. Lorsque vous atteignez la puberté, vos ovaires produisent des œstrogènes. Une fois par mois, vos ovaires libèrent l'un des ovules mûrs. C'est ce qu'on appelle l'ovulation.

Les gars ont deux testicules dans leur scrotum. Le sperme est fabriqué à l'intérieur des testicules. Contrairement aux femelles, qui ne libèrent généralement qu'un ovule par mois, les mâles peuvent libérer des milliers de spermatozoïdes à chaque éjaculation.

Que se passe-t-il lorsqu'un ovule et un spermatozoïde se rencontrent ?

Un mâle libère du sperme lorsqu'il éjacule et une femelle libère un ovule chaque mois, pendant l'ovulation. Il suffit d'un seul spermatozoïde pour féconder un ovule. Ainsi, si un ovule et un spermatozoïde se rencontrent, l'ovule fécondé descend dans la trompe de Fallope et s'implante dans la muqueuse de l'utérus. Si cela se produit, une femelle devient enceinte.

Pendant les premiers stades de la grossesse, l'ovule fécondé est appelé « embryon ». Au fur et à mesure que l'embryon vieillit, on l'appelle un «fœtus». Il faut environ 9 mois pour qu'un ovule fécondé se transforme en un bébé né à terme.

Comment les gens tombent-ils enceintes ?

  • You can get pregnant if you have intercourse and a male releases his sperm inside of your vagina.
  • You can also get pregnant if the male removes his penis from your vagina before releasing his sperm. This is because the fluid that comes out of the penis before ejaculation may have leftover sperm (from a previous ejaculation).
  • You can even become pregnant if you don’t have vaginal intercourse! This can happen if a male releases his sperm outside of your body near your vagina because sperm can find their way to an egg.

How is a pregnancy test done?

You can have either a urine or blood test done to check for pregnancy. These can be done at your health care provider’s office. You may also buy a home pregnancy test that you can do yourself. They cost about $4-$15 per test and are sold at many types of stores. They check for a certain hormone in your urine (HCG) and can pick up a positive reading even before a missed period, but you’ll need to know when your period was supposed to come.

How soon can I take a pregnancy test?

Although many home pregnancy tests claim to give positive results as early as the first day of a missed period, research shows it’s best to wait one week after your missed period. Talk to your health care provider about having a lab test (urine or blood), if you want to know sooner.

What should I do if I’m pregnant?

The most important thing to do if you think you are pregnant is to make an appointment with your health care provider. It’s very important for you to get medical care as soon as possible so you can have another pregnancy test and discuss your options with your provider. Start taking a multivitamin (if you weren’t already taking one) and make sure you don’t drink alcohol, take drugs, or smoke. If you become pregnant, you will have important decisions to make.

What will happen to my body if I get pregnant?

There are many changes that will happen inside your body if you become pregnant. You may feel very tired, extra hungry, and/or nauseous (feeling like you want to throw up). Your breasts may get bigger and feel tender, and you may have stomach pains like menstrual cramps.

Are teens more at risk for health problems?

  • Pregnant teens have a greater chance of having health problems than adult women. This is true because they are still growing and have more nutritional needs, and they often wait longer than they should to get the prenatal care they need. Sometimes teens may smoke, drink alcohol, or use drugs (illegal, prescription, or over-the-the counter) and not know they are pregnant.
  • Teens who become pregnant are at a higher risk than adult women for having complications including health problems such as anemia, high blood pressure, diabetes, premature labor, social and emotional problems such as loss of support from parent(s)/guardian(s) or partner, dépression and feelings of being alone, housing and money issues – unable to afford rent, buy things such as diapers, clothing, and food.

Will I have my period if I’m pregnant?

When you are pregnant the lining of your uterus does not break down, so you will not have your menstrual flow (your period). However, some pregnant women have “spotting” (bleeding which is lighter than a period). Sometimes this spotting is mistaken for a period, and you might not realize that you’re pregnant. Spotting sometimes happens for the first few months of a pregnancy. If you’re spotting and there’s a chance that you could be pregnant, it is very important to let your health care provider know!

Will I have morning sickness if I’m pregnant?

Morning sickness is the queasy feeling some women get when they are pregnant. Some women may throw up. However, not all pregnant women have morning sickness—some never get it. Pregnant women who do have morning sickness usually feel much better after the first trimester (first 3 months of pregnancy). Although people call this queasy feeling “morning sickness”, it can happen at any time of the day or night.

How do I tell my partner that I’m pregnant?

There’s no one answer to this question. How you tell the person who got you pregnant depends upon your relationship with him. Are you in a long-term relationship with him, or is it more casual?

Has the relationship been mutually respectful, or has it been abusive? Is he someone from whom you can get support, or are you not sure? Are you certain that he IS the person who got you pregnant?

If you feel you have good communication with him, you might find a quiet space and time to share your news and begin talking about whatever might be the next step. If, however, you and he do not communicate well or you feel at all unsafe, you may choose to tell him only when you have the support of an adult, or not at all.

How do I tell my parent(s) or guardian(s) about being pregnant?

If you are pregnant, it’s important for you to get health care as soon as possible so you can learn about your options. It’s best to get support from your parent(s), guardian(s), ou another trusted adult. If you’re concerned about your safety, or afraid to tell your parents, you can first talk to an adult who you feel close to, or your health care provider. You can then decide whether you want the trusted adult or your health care provider to be with you when you tell them. You may decide to talk with your parent(s)/guardian(s) about making a decision about your pregnancy, or you may prefer to think about all your options first, and then talk with them.

What if I don’t want to tell my parents(s) or legal guardian(s) that I’m pregnant?

You have the right not to tell your parent(s) or legal guardian(s) that you are pregnant. Remember though, if you decide to continue the pregnancy, your parents will eventually find out. If you decide to have an abortion, talk with your health care provider about what the laws are in your state. Most parents are helpful and will help you think through your options and get you the medical care that you need.


Fallopian Tube Structure:

Measuring from 7 to 12 centimetre in length and usually less than 1 centimetre in diameter, a fallopian tube is distinguishable into four different parts, namely the infundibulum (lying closer to the ovary), the ampullary region (representing the main portion of the lateral tract), the isthmus (the narrower third segment), and the intramural (or interstitial) region.

The point where the fallopian tube opens into the uterine cavity is called the uterotubal junction.

The inside (or lumen) of each oviduct is composed of the simple columnar epithelium lined with cilia which along with the activity of the tubal muscle, help the zygote (fertilized ovum) to travel to the womb for its plantation and growth.

Li and Winuthayanon (2017), in their research work titled “Oviduct: roles in fertilization and early embryo development” claim that the oviduct not only hosts fertilization but also serves as the place for pre-implantation development of the embryo.


Reproductive Anatomy and Life Cycle of the Male and Female Llama and Alpaca

The gross appearance of the female reproductive organs in the alpaca is illustrated in Figures 115-1 and 115-2. The dimensions of alpaca and llama reproductive tracts are compared in Table 115-1. 1 – 3 The ultrasound appearance of the ovary is illustrated in Figure 115-3. 4 The ovum itself is too small to be detected by present-day ultrasound instruments, but antral follicles as small as 1 to 2 mm in diameter can be detected. Several fluid-filled follicles (e.g., from four to eight), with or without a corpus luteum, may be detected in the ovaries at any given time. On ultrasound examination, the appearance of the llama or alpaca ovary is more similar to that of the cow than of the mare. The ovary and ovarian structures are, however, smaller than in cows (e.g., ovulatory-sized follicle, 10 mm versus 16 mm in diameter, respectively mature corpus luteum, 13 mm versus 28 mm, respectively). As in the cow but not the mare, ovarian follicles are arranged in a peripheral cortex, and ovulation can take place at any spot on the surface of the ovary. The corpus luteum and large follicles protrude distinctly from the surface of the ovary in llamas and are readily palpable. On ultrasonography, corpora lutea are seen to have a very characteristic spherical shape and are hypoechogenic (dark gray) relative to the surrounding tissues. A horizontal echogenic (light gray) area traversing the center of the corpus luteum also is a distinctive ultrasonographic feature. The capability to ultrasonographically recognize and monitor the development of the corpus luteum is fortuitous because it allows confirmation of ovulation and is a rapid method of “progesterone testing.”




























































































VALUE (cm): MEAN ± SD
Organ Dimension Alpaca Lama
Length of labia 2.5 5.0
Vagina (hymen to cervix)
Longueur 13.4 ± 2.0 15–21
Diamètre 3.4 ± 0.7 5
Cervix
Longueur 2 2–5
Diamètre 2–4
Number of rings 2–3 2–3
Uterine body
Longueur 3.0 ± 0.7 3–5
Diamètre 3–5
Uterine horns
Longueur 7.9 ± 1.3 8.5–15
Diamètre 2.5–4
Oviduct length 20.4 ± 4.2 10.5–18.3
Right ovary
Longueur 1.6 ± 0.3 1.3–2.5
Profondeur 1.1 ± 0.2 1.4–2.0
Width 1.1 ± 0.2 0.6–1.0
Left ovary
Longueur 1.6 ± 0.3 1.5–2.5
Profondeur 1.1 ± 0.2 1.5–2.5
Width 1.1 ± 0.2 0.5–1.0

Data from Sato A, Montoya L: Aparato reproductor de la alpaca (Lama pacos). Anatomía macroscópica. IVITA/CICCS, Universidad Nacional Mayor de San Marcos. Revista de Camélidos Sudamericanos 19907:23 Bravo PW, Sumar J: Some anatomical parameters of the reproductive tract in alpacas [in Spanish]. Resúmenes de inves, Universidad Nacional Mayor de San Marcos, Lima, Peru Fowler ME: Medicine and surgery of South American camelids: llama, alpaca, vicuña, guanaco. Ames, IA: Iowa University Press, 1989 and Sumar J: Studies on reproductive pathology in alpacas. Master’s thesis, Department of Obstetrics and Gynaecology, Veterinary Medicine Faculty, Swedish University of Agrarian Sciences, Uppsala, Sweden, 90 pp.


In situ, the uterine horns curl ventrally and caudally, and the degree of curl is maximal during the luteal phase (progesterone dominance) and minimal during the follicular phase (estrogen dominance) 4 (Fig. 115-4). The degree of uterine horn curl is much less than in other ruminants (e.g., sheep, goats, cattle), and in the excised tract, the uterine horns shrink and may not appear curled at all, but rather appear Y-shaped. The echotexture (grain of the ultrasound image) of the uterus changes from homogeneous light gray (smooth and uniform) during the luteal phase and early pregnancy to heterogeneous and increasingly dark during the follicular phase (see Fig. 115-4). Estrogen causes the reproductive tissues to imbibe water and, since fluid is nonechogenic, the uterus becomes relatively hypoechogenic during the follicular phase. A similar pattern has been reported in cows. 5 In nonpregnant llamas, the body of the uterus is short (2 to 3 cm) and not clearly differentiated from the base of either horn on ultrasonography. Uterine tone, based on digital palpation, is maximal during the follicular phase and minimal during the luteal phase and early pregnancy, as in cattle. The uterus is remarkably turgid during the follicular phase, and longitudinal grooves can be palpated along its upper surface. Thus, both the homogeneous dark echotexture and extreme turgidity of the uterus indicate a profound accumulation of interstitial fluid during follicular dominance. The tubular genitalia are suspended from the lateral pelvic and abdominal walls by the broad ligament the ligament attaches along the ventral aspect of the uterus such that the uterine body and horns are readily palpable per rectum.


In the adult alpaca, the testes are found in a nonpendulous scrotum in the perineal region 5 to 9 cm ventral to the anus. 1, 6 The testes are small and elliptical and positioned so that the long axis is oriented vertically or in an oblique dorsocaudal orientation. Normally, both testes are of the same size and of a firm consistency, with free movement inside the scrotum. The head, body, and tail of the epididymis are small and firmly connected to the testes. The average weight of one fully developed alpaca testis is approximately 17 g (range, 13 to 28 g), measuring between 4 and 5 cm in length and 2.5 to 3.0 cm in depth. 7 Considerable variation, however, has been found in testicle size and liveweight in alpacas. In one study, male llamas that reached the age of 2 years (83 kg of body weight) had testes weighing about 12 g, with dimensions of 3.5 × 2.2 cm and a volume of 13 cc. At the age of 5 years, llama testes weighed about 24 g, with dimensions of 5.0 cm × 2.7 cm and a volume of 22 cc. 9 In another study, 10 body weight and testicular index increased linearly from birth to 24 months of age, with a subsequent slower increase to adulthood. A positive relationship was found between age and testicular index ( R 2 = 0.88).

The deferent duct (ductus deferens) is very thin (2 mm) at its beginning and thickens (3 mm) when it reaches the abdominal cavity and ends near the bladder, forming what in other species is the ampullae. 14 The prostate consists of a clearly defined body at the neck of the bladder, and a disseminate part along the pelvic urethra. The prostate body measures approximately 3 cm × 2 cm and is easily palpable per rectum in the adult. The bulbourethral glands are oval and are located on either side of the urethra at the pelvic outlet. Camelids have no vesicular glands.

The penis is fibroelastic, with a small (approximately 1 cm across) cartilaginous process that has a hooklike curve at its tip (Fig. 115-5). The length of the nonerect penis in the alpaca is 26 cm, and the sigmoid flexure is prescrotal. 6 The prepuce is small, located approximately 15 cm caudal to the umbilicus, and has a triangular opening that is oriented caudally. 1 During urination, camelids direct the stream of urine backward between the hind legs. The protractor preputial muscle pulls the prepuce forward before mating, changing the direction of the preputial opening and thus allowing for the penis to be directed forward.


Young female alpacas of 12 to 13 months of age display behavioral estrus similar to that in adult alpacas. 11 A majority of females display sexual receptivity at 12 months of age even though ovarian activity begins at 10 months of age, with the presence of follicles of 5 mm or more in diameter. In a study carried out in southern Peru using 280 yearling alpaca females, 12 a highly significant relationship ( P < 0.001) was found between body weight at mating and subsequent birth rates. For each kilogram increase in body weight up to 33 kg, a 5% increase in natality was observed for increases in excess of 33 kg, the percentage of nonpregnant females was relatively independent of body weight. In traditional Peruvian production systems, only about 50% of yearling alpacas reach a body weight of 33 kg at mating time (January through March). Therefore, breeding age is postponed to 2 years of age and often to 3 years of age in llamas. It also has been shown that with better nutrition after weaning (7 to 8 months of age), nearly 100% of yearling alpacas can reach 33 kg body weight. 13

In males, the penis is completely adherent to the prepuce at birth. Under the influence of testosterone, the adhesions disappear gradually as the male matures. 6, 7 At 1 year of age the males show sexual interest in the females, but only about 8% of alpaca males have complete liberation of penis-prepuce adhesions and are capable of copulating. At 2 years of age, approximately 70% of the males are free of adhesions, and 100% are free at 3 years of age (see Fig. 115-5). Puberty, based on penis-prepuce detachment, is attained at an average of 21 months of age (range, 9 to 31 months) in llamas, at a body weight of 70 kg (range, 48 to 92 kg). 10 Also, testosterone concentration starts to increase exponentially at 21 months of age (to 300 pg/mL), reaching a plateau at 30 months of age (650 pg/ml). 9, 10 From 2 to 11 months, the testes grow slowly (infantile stage), with a sequential increase of noncanalized sex cords and undifferentiated Leydig cells. 14 At an age of about 12 months, the sex cords start to develop a distinct lumen containing Sertoli cells and spermatogonia. The first spermatozoa appear at about 18 months of age, with half of the animals having spermatozoa in the caput epididymidis. From 18 months, the number of Leydig cells increases considerably, and by 20 to 24 months, the diameter of the tubules is greatly increased, with presence of considerable numbers of spermatozoa in the caput epididymidis. Beginning at 3 years of age, normal alpacas have spermatozoa in the epididymis. Spermatogenesis is initiated in some alpacas as early as 16 months and in others as late as 26 months. 59 The general practice in Peru is to start using the males for breeding at 3 years of age.


Voir la vidéo: Quy-a-t-il à lintérieur? Présentation de la nouvelle série (Janvier 2022).